Le traileur doit tout particulièrement prendre soin de ses pieds pour courir dans la durée et être performant. Alexandre Ah Yionne, Pédicure-Podologue, nous livre ses conseils pour prendre soin de vos pieds.

Discipline traumatisante, le trail running soumet nos pieds à de rudes épreuves : frottements contre la chaussure, chocs contre une pierre ou une racine, orteil qui bute contre le bout de la chaussure dans les descentes, plis de chaussettes, grains de sables, macération liée à la transpiration ou au passage en zones humides (boue, rivières…)… Autant de lésions pouvant générer des “bobos” souvent gênants mais surtout douloureux durant un parcours ou une course, rendant l’épreuve encore plus difficile. Et les statistiques ne trompent malheureusement pas : de nombreux abandons en trail sont causés par une souffrance du pied (ampoule, hématome, ongle incarné…), il est donc indispensable de prévenir et prendre soins de la santé de vos pieds, et de bien les préparer avant une course.

“Les statistiques ne trompent malheureusement pas : de nombreux abandons en trail sont causés par une souffrance du pied”

Le médecin du sport peut dans un premier temps vous conseiller sur les différentes pathologies induites par le type de foulée et les mauvais appuis au sol. Le Pédicure-Podologue intervient en complément par la réalisation éventuelle de semelles spécifiques adaptées à votre type de foulée et à vos chaussures, et, au delà de l’hygiène quotidienne nécessaire, il intervient dans le soin et le traitement de vos pieds.

L’hygiène et la préparation des pieds en trail

  • Couper vos ongles de pied avant chaque course, pas trop courts car à ce moment le conflit entre la pulpe de l’orteil et la chaussure provoque des lésions cutanées, et terminer à la lime à ongle.
  • Des ongles trop longs peuvent provoquer l’apparition d’hématome sous unguéaux très douloureux.
  • Si vos pieds présentent des durillons/cors et qu’ils vous gênent pendant votre sport, n’hésitez pas à aller voir votre Pédicure-podologue. N’attendez pas le dernier moment avant de consulter.
  • On recommande un passage chez son podologue 3 semaines avant une course afin de réaliser des soins préventifs.
  • Le but du tannage est de renforcer la peau afin de la protéger des frottements et pression extérieure. Pour cela, l’acide citrique est très efficace : il suffira de badigeonner 1 fois par jour vos pieds avec du jus de citron. Il faut commencer le tannage 2 à 3 semaine avant le jour J, en association de votre crème hydratante quotidienne.

Photo-Soin-des-pieds-Alexandre-Ah-Yionne-Pédicure-Podologue

Le soin des pieds en trail

  • Le jour J, utiliser des crèmes anti-frottement type NOK, Pedirelax Anti-frottement ou APIVITA Anti-frottement.
  • En cas de passage de rivières ou conditions météorologiques difficiles ne pas hésiter à prévoir une deuxième (voir trois) paire de chaussettes afin d’éviter macérations et ampoules.
  • En présence d’ampoules, il faut les percer délicatement, les vider sans enlever la peau morte, on fera bien attention de les nettoyer au sérum physiologique et de les désinfecter avant de les protéger par un pansement. Ou si vous préférez, n’hésitez pas à consulter votre Podologue.
  • En présence d’un hématome sous unguéale (un bleu sous l’ongle), munissez-vous d’une épingle à nourrice, que vous allez chauffer à blanc, afin de percer l’ongle et ainsi soulager la pression résultant sous l’ongle. Il faut bien évidement, nettoyer la zone avec un antiseptique avant de réaliser le trou.
  • En cas de doutes, ne surtout pas attendre avant de consulter son podologue avant ou après la course. Voir même pendant la course si il y a un poste de soin.

Le choix des chaussures en trail

  • Son achat se fera en fin de journée, quand le pied est fatigué et un peu gonflé par une journée d’effort et de travail.
  • On prendra une demi-pointure voire une pointure supérieure à la pointure des chaussures habituelles de ville.
  • Ne pas serrer trop fort vos chaussures car en courant le pied a tendance à gonfler.
  • Des chaussures trop usées présentent des intérieurs abîmés avec des aspérités qui entraînent des conflits de frottement.
  • En cas d’usure particulière et/ou rapide de vos chaussures, n’hésitez pas à voir votre podologue afin d’en discuter avec lui.
  • Lorsque vous avez trouvez votre nouvelle paire, et après les avoir testées et approuvées, il est préférable d’en acheter une seconde paire du même modèle surtout sur les trails long.
  • Ne jamais porter de chaussettes et chaussures neuves le JOUR J !

Si les muscles sont le moteur, les pieds servent de pneus, et le rôle du Pédicure-Podologue est de vous aider à préparer vos pieds, à en prendre soin, et à traiter les problèmes éventuels pour rendre votre effort et vos courses les plus agréables possibles.

Pédicure, Podologue, quelle différence ?

Avant les Pédicures réalisaient les soins des pieds alors que les Podologues fabriquaient les semelles orthopédiques. Aujourd’hui, un seul diplôme réunit ces deux compétences et le Pédicure-Podologue exerce ces deux activités.

Article réalisé en partenariat avec Monsieur Alexandre AH YIONNE

Pédicure-Podologue, DE
Président de l’Association PODORUN
Membre de l’Union Française pour la Santé du Pied
Membre de l’Association des podologues du sport PODO’XYGENE

50 rue du Père Maitre, Centre Médical de l’Ancienne Poste 97432 Ravine des Cabris – 0692 22 06 76 / 0262 54 78 31 – www.podologue-saintpierre.fr – alexandrepodorun@gmail.com

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier